Chantier SolidarCité

mini_P4230023

Chantier Solidarcité – 23-24-25 avril 2019

Nous revoici à pied d’œuvre pour une 4e collaboration avec Solidarcité. Cette année ce sont les antennes d’AMO (Aide à la Jeunesse en milieu Ouvert) de Charleroi, Braine-lAlleud et Ottignies qui nous prêtent mainforte pour améliorer quelques espaces de la Réserve. Ottignies sera présent seulement le 23. Les deux autres jours ils vont satteler à la préparation dun voyage de travail au Canada qui aura lieu dans 3 semaines.

Toujours au programme : la continuation du sentier « Indiana Jones » dans le versant menant à l’ancienne carrière nord. Lentement mais sûrement au fil du temps (et de la sueur des constructeurs) les marches sajoutent les unes aux autres Faire la chasse aux Buddléas et aux petits ligneux sera une autre priorité et, si le temps le permet, on se fera de bons feux de joies avec les branchages amassés lors des gestions précédentes

Nous profitons d’être en force le mardi pour faire avancer les choses. Dès larrivée de lantenne de Charleroi, JPC s’en va avec deux jeunes volontaires continuer le sentier à l’aide des tiers de billes SNCB tronçonnées le 7 avril. Les autres jeunes de l’équipe carolorégienne et leur éducateur vont tronçonner les gros saules penchés qui menacent de tomber sur le sentier qui descend de la carrière nord. Cet important travail s’étalera sur 3 jours, tant il y a de bois à couper et ranger hors du chemin ! (Voir les photos).

Peu après 10h00 les antennes de Braine et Ottignies nous rejoignent. Quelques jeunes restent avec moi sur lesplanade. Nous débarrassons à la pioche et à l’ébrancheur le bosquet jouxtant le panneau didactique dune bonne quantité de Buddléas déjà bien avancés que nous portons sur un ancien tas. En soulevant une bande transporteuse nous découvrons un joli groupe de petits Crapauds calamites qui se mettent à courir dans tous les sens. Nous les rassurons bien vite en rabattant doucement leur abri

Les autres jeunes avec les 3 éducateurs sattaquent à quelques imposantes cépées qui encombrent encore la prairie « à papillons ». Les pioches doivent creuser profond pour extraire les larges souches la sueur coule des fronts, les pulls sont vite laissés de côté.

Vers 12h00 tout le monde se rassemble près des camionnettes pour le petit briefing habituel : JPC et moi dressons le « portrait » de la réserve : un peu dhistoire et de géologie, limportance de préserver certains milieux ouverts. Nous faisons circuler quelques illustrations et documents qui éclairent nos infos.

Les activités du matin se poursuivent l’après-midi, la température de plus en plus élevée ralentit un peu les ardeurs mais à 15h30 le bilan est déjà très positif !

Mercredi 24 nous profitons de la matinée toujours ensoleillée (mais très ventilée …) pour avancer sur trois fronts : les marches, le tronçonnage et … l’épilation du fond de la grande esplanade où pas mal de petits ligneux se sont réimplantés. Quelques brouettées bien chargées sen vont rejoindre les buddléas arrachés hier … Dès 14h00 les nuages samoncellent, annonciateurs de la zone de pluie prévue par la météo Sans hésitation, avec André arrivé pour l’après-midi, nous rassemblons les branchages à brûler et y mettons le feu, à trois endroits différents, les tas étant trop imposants et distants. Après quelques essais infructueux les feux prennent vivement et de hautes flammes consument les branchages bien desséchés par le fort vent douest. La pluie arrive peu après, juste à temps pour rafraîchir les sols après nos brasiers*.

Jeudi 25, dernier jour, la météo se dégrade. Julien nous rejoint pour la journée. Le matin, nous arrivons à placer 4 marches bien haut déjà dans la volée de l’escalier « Indiana Jones » pendant qu’une partie de l’équipe termine avec efficacité le tronçonnage des arbres jetés dans le sentier par la tempête de mars. L’après-midi, sous une fine pluie soutenue, nous ratissons les aires de feux afin de rassembler les bouts de bois incomplètement carbonisés sur un seul tas en vue d’un prochain feu définitif*. Vers 15h, nous quittons le site de la RNBC, satisfaits de tout ce qui a été fait en trois jours !

Encore un immense merci à tous !!! Aussi à Philippe, venu mercredi matin remettre à jour le grand panneau didactique. Le voici tout pimpant pour accueillir les visiteurs.

Eveline et Jean-Pierre – Conservateurs

* Nous préférons éliminer nous-mêmes les tas de branchages afin d’éviter la mésaventure du lundi 22 … Sébastien a dû appeler les pompiers pour un gros feu de branchages bien secs juste derrière le talus … l’incendie a sans doute été causé par un « barbecue non autorisé » allumé par des visiteurs indésirables près des buddléas coupés fin de lan dernier et attisé par le fort vent d’Est.

mini_P4230014 mini_P4230019 mini_P4230020 mini_P4230001 mini_P4230016 mini_P4230017 mini_P4230018 mini_P4230024 mini_P4240035_ProblèmeTechnique mini_P4240038_PrairieDégagée mini_P4240044_SentierPresqueDégagé mini_P4240046_PanneauRafraichi mini_P4240051_DéménagementBois mini_P4240052_FeuDémarré mini_P4240058_2eFeuBranchages mini_P4260008_CheminBienDégagé mini_P4260011_BoisRefuge mini_P4260018_AprèsIncendie22avril

Tags: