Nouvelle intervention des Scouts – samedi 2 mars 2019

mini_P3020057

Balade matinale et visite aux scouts au bout de la Réserve – samedi 2/03/2019

 

Malgré une météo incertaine,une petite vingtaine de scouts de la 7ème TO de Mont-sur-Marchienne Haies sont venus travailler à la réserve.Nous avons profité du défrichage du grand roncier par Natagora à l’automne dernier pour accéder aux nombreux déchets déposés aux arrières de certaines propriétés de la rue des Hayettes par d’anciens riverains peu scrupuleux…Vu leur état, ces nombreux déchets en tout genre (vieille lessiveuse,cuisinière,vélo,tôles..) devaient être là depuis près de 30 ans. Grâce à l’action des scouts,plus d’une demi tonne sont parti vers un recyparc. Quelques scouts ont également amélioré le chemin d’accès pour le tracteur vers cette grande prairie. Merci aux scouts pour leur disponibilité et leur motivation à rendre service ! Encore quelques après-midis de nettoyage, et tout sera éliminé !

Etienne Dayez

 

Munie de jumelles et appareil photo, je vais me balader dans la Réserve, histoire d’observer les premiers signes du printemps et de guetter le retour des batraciens dans les différentes mares, la semaine ayant été plus que printanière.

Je commence par une visite au roncier, tout au bout de la réserve. L’espace fauché par Vincent à l’automne est toujours bien dégagé. Il faudra évidemment surveiller les inévitables repousses printanières …

Pas beaucoup d’oiseaux, les migrateurs vont seulement revenir … un chant de Grive musicienne, les « piouuuu » de deux grandes buses qui planent dans le ciel gris. Quelques mésanges et grimpereaux font entendre leur chant caractéristique et une petite troupe de geais croasse à pleins poumons … les roselières sont silencieuses, bien en eau après les dernières pluies. Mais pas encore de batraciens, les nuits sont encore trop fraîches … je découvre un seul petit alyte et deux tritons sous une plaque de compressé en mauvais état.

Je photographie un beau lichen, une ligne de pimpantes pezizes rouges au pied du sentier qui monte vers la carrière Nord. Découverte moins sympathique : un gros tas de vêtements derrière un sac de sport et un sac à dos, abandonnés au pied du « belvédère ».

Sur l’esplanade Sud c’est un reste de feu avec d

es canettes brûlées qui attire désagréablement mon attention. Je venais juste de photographier le vélomoteur cramé repéré quelques jours plus tôt …

Mais il y a aussi d’intéressants lichens de sol, des petites mousses vert clair et de belles stations de nostoc*, témoins que la nature reprend vigueur dans ce milieu pionnier …

Voilà les scouts, accompagnés de 3 dirigeants, qui traversent la réserve pour aller débarrasser le roncier des gros déchets de toute nature qui l’encombrent encore …

Nous allons les retrouver courant d’après-midi, la remorque d’Etienne est déjà bourrée d’encombrants, destinés au parc à conteneurs, 4 brouettes bien chargées attendent d’être véhiculées … Après ce joli boulot, les scouts font cuire quelques saucisses sur des bouts de bois, à l’abri des grands charmes qui les protègent du petit crachin intermittent. La bonne humeur règne ! Un grand merci à eux tous et à Etienne pour ce grand nettoyage !

Eveline KIEVITS – Conservateur

 

*nostoc : Cyanobactéries qui font la photosynthèse et fixent l’azote. Ce sont des espèces pionnières. Elles peuvent former des masses gélatineuses importantes, évoquant certaines algues. Leur discrétion lorsqu’elles sont déshydratées et la rapidité de leur turgescence lorsqu’elles sont exposées à l’humidité ont fait croire qu’elles tombaient du ciel, d’où leurs noms de « crachat de lune ». Ce sont des espèces pionnières pouvant vivre sur des substrats pauvres et basiques. Elles protègent les sols de l’érosion et contribuent à former la matière organique des sols.

mini_20190302_141807  mini_20190302_141846 mini_20190302_141900 mini_P3020004 mini_P3020005 mini_P3020021  mini_P3020029 mini_P3020055 mini_P3020052 mini_P3020054 mini_P3020048 mini_P3020031mini_P3020065_LichenSol mini_P3020030 mini_P3020009_Lichen mini_P3020034_Nostoc  mini_P3020037_Mousse mini_P3020039_Polypore mini_P3020045_Polypore mini_P3020046 mini_P3020058 mini_P3020064PezizeRouge mini_P3020065_LichenSoles canettes brûlées qui attire désagréablement mon attention. Je venais juste de photographier le vélomoteur cramé repéré quelques jours plus tôt …

Mais il y a aussi d’intéressants lichens de sol, des petites mousses vert clair et de belles stations de nostoc*, témoins que la nature reprend vigueur dans ce milieu pionnier …

Voilà les scouts, accompagnés de 3 dirigeants, qui traversent la réserve pour aller débarrasser le roncier des gros déchets de toute nature qui l’encombrent encore …

Nous allons les retrouver courant d’après-midi, la remorque d’Etienne est déjà bourrée d’encombrants, destinés au parc à conteneurs, 4 brouettes bien chargées attendent d’être véhiculées … Après ce joli boulot, les scouts font cuire quelques saucisses sur des bouts de bois, à l’abri des grands charmes qui les protègent du petit crachin intermittent. La bonne humeur règne ! Un grand merci à eux tous et à Etienne pour ce grand nettoyage !

Eveline KIEVITS – Conservateur

 

*nostoc : Cyanobactéries qui font la photosynthèse et fixent l’azote. Ce sont des espèces pionnières. Elles peuvent former des masses gélatineuses importantes, évoquant certaines algues. Leur discrétion lorsqu’elles sont déshydratées et la rapidité de leur turgescence lorsqu’elles sont exposées à l’humidité ont fait croire qu’elles tombaient du ciel, d’où leurs noms de « crachat de lune ». Ce sont des espèces pionnières pouvant vivre sur des substrats pauvres et basiques. Elles protègent les sols de l’érosion et contribuent à former la matière organique des sols.

Tags: