Gestion mensuelle du dimanche 8 avril 2018

DSCF8767 [C]

Gestion Réserve Brun Chêne – dimanche 08/04/2018

Troisième gestion de l’année, cette fois encore sous les rayons du soleil qui se fait même chaud en ce début de printemps !

Malgré que nous sommes en pleines vacances de Pâques, les volontaires sont nombreux : 12, dont deux nouvelles familles, enthousiastes et efficaces !

JPC emmène une équipe dans l’ancienne carrière nord (UG07+08) afin de tester le dessouchage des cépées de saules dans la prairie « à papillons ». L’entreprise s’avère plus compliquée que sur la future pelouse calcaire, les souches étant costaudes et bien enracinées dans le limon de la prairie. Mais les 5 piocheurs s’acharnent si bien qu’ils réussissent à remplir 3 bonnes brouettes qui seront dispersées sur le talus en contrebas, afin de ne pas multiplier les tas de matière organique.

Je reste avec les autres sur l’esplanade : nous y regroupons différents tas de ligneux disséminés, dont certains très terreux. Dans l’un d’eux nous découvrons un crapaud calamite – qui se laisse prendre sans problème, encore un peu étonné que l’hiver soit fini … – ainsi qu’un petit triton alpestre plein d’énergie, qui en se tortillant dans ma main nous montre sa face inférieure orange vif. Nous les remettons en place et ne touchons évidemment plus au tas !

JPD charge dans sa remorque les bouleaux et saules abattus lors de la gestion précédente à l’entrée d’une des roselières, voilà qui évite de se casser le dos à tout transporter !

Ceux qui ont des bottes dégagent une nouvelle mare qui s’est formée devant la falaise Est, suite aux pluies abondantes et bienvenues de cet hiver. Nous nous attaquons aussi aux buddléas qui parsèment l’esplanade avant les grandes roselières. Certains sont cachés sous des saules ou des bouleaux d’où il faut les débusquer à la houe … ils sont souvent solidement enracinés … une pioche serait plus efficace ! Mais nos efforts sont payants, une bonne trentaine de ces arbustes envahissants ne pourront plus se ressemer ! Nous terminons par l’arrachage d’une famille de peupliers américains, reliés par leurs impressionnants rhizomes.

Déjà midi passé … JPD assure notre réhydratation (merci à toi JP !). Nous allons observer les dernières pontes de calamites, longs filaments de petits œufs noirs, bien visibles dans la mare peu profonde proche de l’entrée de la réserve. Ils auront vite fait de libérer de tout petits têtards qui auront quitté cette mare temporaire en +/- 4 semaines, avant qu’elle ne s’assèche !

Encore mille merci à chacun.e pour son aide et sa bonne humeur !

Prochain rendez-vous : le dimanche 6 mai 2018

Eveline KIEVITS – co-conservateur

DSCF8761 [C] DSCF8762 [C] DSCF8764NouvelleMare [C] DSCF8765Retour [C] DSCF8766R hydratation [C] DSCF8770PonteCalamite [C]

RNBCh-Gestion-20180408-JPC-3799 [C] RNBCh-Gestion-20180408-JPC-3809 [C] RNBCh-Gestion-20180408-JPC-3806 [C] RNBCh-Gestion-20180408-JPC-3816 [C] RNBCh-Gestion-20180408-JPC-3811 [C] RNBCh-Gestion-20180408-JPC-3803 [C]

Photos : Eveline Kievits & Jean-Pierre Coqlet

Tags: