Gestion mensuelle du dimanche 4 février 2018

P1030236 [C]

Première gestion mensuelle 2018

Le Réserve est engourdie en cette période hivernale; les réserves d’eau ont l’air refaites suite aux nombreuses pluies de fin 2017.
Les mares temporaires sont bien là, nettoyées (presque pas de petits arbres) … prêtes à accueillir les batraciens du prochain printemps.
L’équipe du jour se répartit en trois postes.
Un travailleur solitaire va dégager le chemin menant au plan supérieur en vue de pouvoir y accéder prochainement avec un véhicule et une remorque.
Trois gestionnaires s’attaquent aux ligneux qui poussent au cœur de la roselière. Il faut laisser la zone uniquement occupée par les phragmites pour accueillir la rousserolle dès qu’elle accompagnera le retour du printemps.
Supprimer ces arbres n’est pas simple car leur enracinement est plus tenace que prévu. Les plus gros seront tronçonnés lors de la prochaine gestion.
Une équipe de quatre se retrouve sur le plan supérieur pour poursuivre le dessouchage commencé fin 2017. Il faut empêcher les arbres coupés il y a bientôt 4 ans de rejeter encore et encore : une seule solution, déraciner les souches qui reprennent. Car la recoupe en 2015 des rejets au moyen de la débroussailleuse ne fut pas concluante ; les souches vigoureuses avaient repris de plus belle.  Les pioches sont bien utiles pour ameublir le sol caillouteux et dégager les racines parfois bien étendues. En tirant sur les rameaux et racines, ces « petits » bouleaux, saules, buddleias s’entassent dans la brouette. Elle sera vidée plusieurs fois dans le versant afin de laisser libre cet espace caillouteux destiné à reverdir d’espèces calcicoles espérées.
Fin de la première gestion efficace de ce début 2018.
Merci à Andrée et Florence, merci à Philippe, Etienne, François, Julien et Hervé.
Pour l’équipe des gestionnaires du jour,
Jean-Pierre Coqlet,
Co-conservateur de la RNBCh

P1030221 [C] P1030226 [C] P1030228 [C] P1030229 [C] P1030232 [C]

Photos : Philippe Hecq

 

Tags: